Actualités

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Atelier "Devenez le héros ou l'héroïne de vos petits-enfants" - samedi 16 juillet de 14h à 18h

Atelier "Devenez le héros ou l'héroïne de vos petits-enfants" - samedi 16 juillet de 14h à 18h

Le 04 juillet 2016

Comment est née l'idée de cet atelier : "Chaque enfant a besoin de héros pour vivre et se construire"....

Comment est née l'idée de cet atelier 

« Chaque enfant a besoin de héros pour vivre et se construire. Les héros apportent l’espoir, le rêve et la force. Toutefois les héros peuvent se laisser pervertir  et se transformer en planteurs de haine et en pourvoyeurs du pire », je me demande souvent si nous ne fabriquons pas ces héros pourvoyeurs du pire et de la haine par l’intermédiaire de l’information et des images véhiculées par la télé, internet, les jeux vidéos, etc… Je prends pour exemples les récents attentats qui ont été l’objet, via les médias, de beaucoup d’images et de commentaires.

Avez-vous remarqué qu’il n’est quasiment question que des terroristes et de l’organisation qui les manipulent, j’ai souvent l’impression que les victimes ne sont que des détails, sauf s’ils s’appellent Cabu, Wolinski, etc…

Cette focalisation sur les terroristes n’est-elle pas une façon de créer des héros dans l’inconscient des jeunes fragiles et qui cherchent une voie ?

Ne serions-nous pas indirectement responsables de ces événements par notre comportement voyeuriste ?

Les médias qui en disent et en montrent souvent trop ne seraient-ils pas le relais des organismes  mal intentionnés qui manipulent et utilisent des jeunes comme moyen de guerre ?

Voici une série de questions que je me pose fréquemment et qui  évidemment ne sont que le fruit de mes réflexions et n’engagent que moi. Toutefois ce sont ces réflexions qui m’ont amenées à chercher ma solution et à la proposer. C’est ainsi qu’est née l’idée des ateliers :

 « Devenez le héros ou l’héroïne de vos petits-enfants »

Il semble que les enfants d’aujourd’hui, qui vivent dans un monde matérialiste à outrance, manquent d’initiation et de rites.

Autrefois, il n’était pas rare que les jeunes arrivés à l’âge de l’adolescence soient confrontés à certaines épreuves qui les aidaient et constituaient un passage pour atteindre la vie d’adulte. Ces rites de passage existent encore dans certaines cultures que l’on a un peu tendance à penser arriérées dans notre monde occidental.

Nos jeunes sont protégés, gâtés, tout à tendance à « leur tomber tout cru dans le bec », nous avons ainsi l’impression de leur montrer notre amour. Pourquoi agissons-nous ainsi, est-ce pour leur bien ou pour nous faire plaisir et nous déculpabiliser de leur consacrer moins de temps ?

Nos enfants ont souvent un agenda plus chargé que le nôtre, il n’est pas rare d’entendre des parents ou des grands-parents qui servent de relais dire que leur mercredi ou leur week-end passe à courir pour conduire les enfants à leurs différentes activités : sportives, culturelles, etc…

Les adultes se plaignent sans cesse que le temps passe vite, qu’ils n’ont plus le temps de rien faire, qu’ils sont fatigués, mais qu’en est-il de nos enfants ou petits-enfants ? Quand les laissons-nous être des enfants à part entière ?

La télé, l’ordinateur, le smarthphone, la tablette, sont les compagnons privilégiés de nos enfants, je suis ébahie de la facilité avec laquelle mon petit-fils de 5 ans ½  utilise mon téléphone que personnellement j’ai parfois du mal à faire fonctionner.

Bref, les enfants sont trop souvent laissés pour compte malgré le contrôle parental, les jeux éducatifs et toute cette technologie très impersonnelle ; je ne renie pas son utilité (moi-même je m’en sers et éprouverait des difficultés à m’en passer) mais tout le monde le sait : le trop est l’ennemi du bien.

Alors grands-parents pourquoi devenir le héros ou l’héroïne de vos petits-enfants ?

Parce que nous avons un rôle de transmetteurs, de temporisateurs, nous sommes nécessaires à l’équilibre des enfants et à leur épanouissement.

Souvenez-vous de votre propre enfance, quand la télé était beaucoup moins présente, que l’ordinateur, la tablette ou le smarthphone n’existaient pas, nous passions du temps dans les jardins, les bois, à inventer des jeux, à courir et à imaginer des aventures dont nous étions les principaux acteurs.

L’atelier que je vous propose est l’occasion de faire partager à vos petits-enfants ces moments de bonheur dans la nature.

J’invite chacun(e) à apporter ses idées et ses souvenirs d’enfance afin de les partager et de les faire découvrir aux jeunes générations.

Le premier atelier aura lieu dans la forêt de Breteuil le samedi 16 juillet de 14h00 à 18h00 je vous donne rendez-vous à partir de 13h45  au cabinet 126 rue Aristide Briand à Breteuil.

La participation est de 10 € pour les adultes

Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans et 5 € pour les enfants de + 10 ans

 

Je prévois un goûter que nous partagerons au pied d’un arbre qui nous offrira son énergie bienfaisante. Afin d’organiser au mieux je vous demande de bien vouloir vous inscrire au moins 24 heures avant.

Et pour montrer l’exemple je serai moi-même accompagnée de mon petit-fils.

bijoux magnetiques bijoux magnetiques
Contactez-moi : pictogramme06 82 10 74 84